Jérôme Seydoux

E

n 1986, aux côtés de Silvio Berlusconi, et avec le soutien du Président Mitterrand, il sera président du conseil d'administration de la première "Cinq" et entamme donc sa première expérience dans les médias audiovisuels.

A l'époque de la cohabitation gauche/droite en France après les élections de 1988, la chaîne est réattribuée à Robert Hersant qui fait équipe avec Silvio Berlusconi, mais Jérôme Seydoux reste actionnaire de la chaîne.

A l'heure des comptes à la fin de l'année 90, La Cinq n'arrive toujours pas à dégager de bénéfice, Jérôme Seydoux tente alors de racheter les titres de petits actionnaires qui ne croient plus en l'avenir de La Cinq pour redevenir majoritaire et reconquerir le poste d'opérateur de la chaîne à la place de Robert Hersant.
Mais ce plan échoue et la justice, qui s'est emparé du dossier délicat de La Cinq, barre la route à Jérôme Seydoux, Robert Hersant reste donc à son poste.

Il vendra la totalité de ses titres à Jean-Luc Lagardère quand le Groupe Hachette prendra les commandes de La Cinq.

AUJOURD'HUI ...

Il est le PDG de la société cinématographique "Pathé", occupe également une place au conseil d'admministration de "l'Olympique Lyonnais" et à celui du groupe "Accor".

Jérôme Seydoux

Crédit photo Pure Média